Nicolas Blaise

Nicolas Blaise

ligne

Responsable de la Commission Supply Chain

EXPERTISE DE LA SUPPLY CHAIN

En 2020, l’Association des Entreprises des Glaces réalise une saison record ! Avec un chiffre d’affaires de 1,26 milliards d’euros et une croissance de 10%, les industriels des glaces ne peuvent que bien se porter ! Pour maintenir cette croissance, la supply chain a été mise à rude épreuve. En effet, les industriels des glaces ont dû faire face à de nombreux enjeux notamment au boom du e-commerce, à la météo imprévisible, tout en garantissant l’agilité de la supply chain avec les différentes références.

Afin d’assurer le bon déroulement de la saison 2021, l’Association des Entreprises des Glaces a souhaité mener un travail d’amélioration de la supply chain spécifique de la catégorie, en collaboration avec ses distributeurs partenaires.

“Il faut être créatif au maximum pour assurer une présence en rayon”

En un an, le taux de disponibilité dans les rayons s’est détérioré de près de 2 points pour atteindre les 89%. Avec un manque à gagner qui représente 6,9% du chiffred’affaires pour les professionnels du secteur et une météo de plus en plus imprévisible, l’Association des Entreprises des Glaces se mobilise pour transformer ces freins en potentiel de croissance.

Pour éviter toute rupture et assurer une meilleure gestion de la volatilité naturelle de la demande des clients, l’Association des Entreprises des Glaces a identifié les pistes clés à améliorer :

Eviter les sur-réactions par le lissage de l’approvisionnement et l’optimisation des transports.

Maîtriser les à-coups naturels des actes d’achats en magasin via une transparence totale sur les stocks et une gestion optimisée de l’écrêtage.

S’engager sur des taux de croissance co-signés en début de saison et fixer un seuil mensuel.

“Il faut pouvoir anticiper la prévision des ventes”

Pour anticiper au maximum, l’Association des Entreprises des Glaces propose de :

Collaborer avec les équipes business pour construire les hypothèses sur les données historique des ventes.

Travailler la prévision de vente selon un cycle S&OP : planification des ventes et des opérations.

Retraiter les effets liés à la météo-sensibilité de la catégorie sur l’historique des ventes.

Mettre en place les outils pour suivre les KPI’s (indicateurs clés de performance) et les déviations pour réajuster efficacement la prévision.

Communiquer régulièrement avec les équipes de la Supply Planning pour suivre et assurer la disponibilité du produit.

Savoir réagir face à l’imprévu en prévoyant une capacité additionnelle au niveau du stock.

Afin de réajuster en permanence les stocks sur le long terme avec les industriels du secteur, la coopération et le partage des données en amont et tout au long de la saison sont essentiels pour construire une supply chain optimisée et réactive.

Collaborer, comprendre et partager les risques avec les industriels du secteur : c’est la clé de la réussite pour la saison 2021 !